Chiang Rai, vendredi 24 février 2012

Ce matin, je suis allée à la gare routière, en centre ville, pour voir les horaires de cars en vue de ma prochaine étape quand j'ai eu la surprise d'entendre « hello Betty ». C'était mes 2 copines flamandes qui venaient de descendre du car. Bien sûr, elles cherchaient une guest-house. Je les ai donc emmenées dans la mienne en renvoyant le tuktuk puisque le trajet n'est pas long. Coup de chance, comme nous étions en début de matinée, il restait de la place (c'est plein en principe à partir de 11 h).

Ensuite, je suis retournée à la gare routière pour les horaires et là encore, je tombe sur la belge sculptrice sur fruits rencontrée hier, que j'ai revue 2 h plus tard dans un magasin.

Puis, j'ai erré le nez en l'air et je me suis perdue. Il faut dire qu'en Thaïlande les noms de rues sont rarement indiquées et il est inutile de demander son chemin à un thaï, il répond systématiquement n'importe quoi pour ne pas nous décevoir sur le moment. Inutile non plus de lui montrer un plan, il ne sait pas le lire. Nous avons au moins un point commun... Bien sûr, j'ai fini par me retrouver à la GH dégoulinante de sueur (il était 12 h 30).

J'ai demandé à la GH, qui fait office également d'agence de voyages comme toute les GH, des suggestions de tours organisés sans marches difficiles compte tenu de mes difficultés respiratoires. Elle m'a proposé une location de voiture avec chauffeur à condition d'être plusieurs, par exemple mes 2 copines flamandes, pour l'équivalent de 40 € par personne sans l'essence, ce qui est très cher pour le pays. Mes copines se sont renseignées dans des agences de voyages en ville et ont trouvé la même prestation pour 20 € essence comprise, soit une voiture avec chauffeur, sur un trajet défini entre nous et l'agence, venant nous chercher à notre GH demain à 9 h et nous ramenant à 17 h 30.

Ce soir, je ne retourne pas diner au marché de nuit. 2 soirs de suite sont amplement suffisants. Je vais probablement prendre un plat dans une cantine du quartier. Demain, j'aurai probablement des choses à raconter sur ma journée.