Nan, mardi 28 février 2012

Hier soir, j'ai erré longtemps en quête d'un restaurant affichant une carte en anglais. Je me suis donc retrouvée dans un petit restaurant proche de mon hôtel. Le serveur ne parlant pas anglais, il a été chercher une cliente thaïe parlant anglais. Elle m'a donc aidée à faire mon choix et quand je lui ai dit que j'étais française, elle m'a invitée à sa table rejoindre son mari et ses amis québécois. J'ai donc passé un diner très sympathique. Heureusement que j'avais demandé « juste un petit peu épicé », je n'ai pas pu finir.

Le retour a l'hôtel s'est assorti de quelques désagréments. D'abord, douche froide malgré la belle baignoire. Puis une fête, probablement mariage, dans les locaux de l'hôtel ont troublé mon repos et enfin, climatisation impossible à éteindre, ce qui fait que j'ai toussé toute la nuit. Heureusement, il ne semble pas que je sois malade aujourd'hui.

Ce matin, je suis allée à pied à la gare routière pour prendre mon car pour Nan. J'étais la seule occidentale dans ce car qui était d'ailleurs peu rempli. Les paysages dans la montagne sont superbes. Je suis arrivée à 12 h 30, soit après 4 h 30 de trajet. J'ai pris un santaew qui m'a déposé à la GH que j'avais repéré sur le LP. Les informations mentionnées sur le guide ne sont plus à jour puisque le propriétaire n'est plus un australien mais une famille thaie. Elle est située au fond d'une allée, donc à l'écart de la rue, dans un quartier tranquille proche des temples à visiter. La chambre avec salle de bains, réfrigérateur et TV ne coûte que l'équivalent de 8 €. Pourvu que ça dure !

J'ai fait un repérage cet après-midi malgré la chaleur écrasante. La petite ville de Nan est tranquille mais je ne sais si j'aurai le courage de ressortir ce soir. J'ai réservé pour 2 jours.